DESCRIPTIF

ORGUE DE CHOEUR
ORGUE DE CHOEUR
Il semblerait que le facteur d’orgues FERMIS a construit l’orgue de chœur initial à la même époque que l’orgue de tribune (vers 1870).
 
A l’origine, il comprend un clavier de 5 octaves divisé en basse et dessus, avec les jeux suivants :
BOURDON 16’ – MONTRE 8’ – BOURDON 8’ – PRESTAN 4’ –                    DOUBLETTE 2’ – TROMPETTE 8’ – DESSUS DE FLÛTE HARMONIQUE.
La pédale en tirasse comprend seulement 18 notes.

En 1988, la restauration et l’apport de nouveaux éléments sont confiés au facteur d’orgues Claude ARMAND.
Alors qu’il est situé d’origine dans une chapelle derrière le chœur, on le rapproche du nouvel autel.

On l’enrichit d’une pédale indépendante de 5 jeux :
1 SOUBASSE 16’ – 1 FLÛTE 8’ – 3 JEUX D’ANCHES 16’, 8’, 4’
L’unique clavier garde la division basse et dessus autour du FA 3, mettant à la disposition de l’organiste 2 plans sonores différents très utiles dans l’exécution de soli à la main droite, accompagnés discrètement à la main gauche et à la pédale.
Une pédale expressive d’origine offre la possibilité de varier l’intensité sans quitter le clavier.

Cet instrument bien que modeste, comparé à l’orgue de tribune, offre des possibilités appréciables car il peut :
  • tenir un rôle d’accompagnement grâce à ses beaux jeux de fond,
  • dialoguer d’une manière concertante (soit avec l’orgue de chœur soit avec orchestre), grâce au caractère lumineux apporté par l’adjonction des mixtures de 4 rangs.